Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 18:53
    


         A l'horizon, la neige,
         Enfance d'un Amour,
         Conjugue ses atours,
         Sur la terre qu'elle allège,

         Un ange nous protège...

         L'espace est envahi,
         De  pétales, de baisers,
         Dans une tendre unité,
         Un besoin d'infini,

         Une fée nous sourit...

         Le mystère est entier,
         Tout devient différent,
         C'est un recueillement,
         Nos secrets murmurés,

         L'écureuil fait le guet...

         Les forêts de bouleaux débordent de caresses,
         Plus que l'humanité n'en a jamais donné,
         Maints jours nouveaux recouvrent les sentiers,
         D'un velouté d'ivresses,

         Une hermine s'empresse...

         Il neige sur la rivière et sur les prés,
         Contre le corps tendre des agneaux,
         L'hiver varie ses approches d'oiseaux,
         Pour nous offrir un temps apprivoisé,

         Des chevreuils hument la liberté...

         Ô lièvres blancs de tes pieds
         Mesurant l'innocence à vivre !
         Devant ta robe sertie du givre
         De mes désirs rassemblés,

         Un elfe lève son nez troussé...

         Le ciel est bercé de colombes,
         Plumes, aigrettes, flocons, huppes, abondent,
         Ô chatoiements de présences !
         Chaque humanimal mûrit en son coeur le silence,
         L'existence préservée d'autres mondes,

         La chouette harfang interroge la lune blonde...

         Exilées de Thulé comme d'Hyperborée,
         Certaines âmes perpétuent l'espoir,
         De contrées tissées de mémoire,
         Paysages chantant les amours rêvées !

         Ta chevelure prolonge la voie lactée...

         Depuis toujours tes gestes étendent leurs jardins,
         Autour d'étoiles, de visages,
         Leur promettant les plus beaux lendemains,
         Tes paumes ourlent le cortège des feuillages,

         Océans, montagnes, prairies, palpitent entre tes seins...
       
    

Partager cet article

Repost 0

commentaires