Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 19:06


       Elle berce entre ses bras,
       La lune, le soleil, les oiseaux,
       Ses arbres frissonnent à chaque fois,
       Que le vent sussure ses bruits d'eaux,

       Les branches ouvrent des chemins,
       Plages au sein d'orages...Ô feuillages !
       Tes mains autour de mon visage,
       Toutes ces promesses que l'on tient !

       Arbres  frères, mes paradis,
       Je fête la magie des lieux,
       Des accueils de jour comme de nuit,
       Exauçant le moindre de nos voeux,

       Pour refonder une mémoire,
       Donner un sens à tout acte humain,
       Il y a des gestes quotidiens,
       D'autres façons de voir...

       Les forêts nous éclairent d'âmes franches,
       Par moult temps d'océans, de hauts-fonds,
       Hérissant de navires l'horizon,
       Non loin, les rivières se déhanchent,

       Il est question d'accords profonds,
       De créatures apprivoisées,
       A travers mille frondaisons,
       Avec l'assentiment des fées...

       La passion inonde les granges de Brocéliande,
       Ô neiges...Mousse rondes !
       Fougeraies gainées d'ombres,
       Une joie pure déborde sur la lande,

       Fossés, ravins, penchent vers les mystères,
       De robes étoilées de plis,
       Les marcassins sont à l'abri,
       Epousant les visages de la terre,

       Brocéliande ma dentellière,
       Tu envoies tes baisers alentours,
       A tes fenêtres l'innocence est amour,
       Partout rayonne ta beauté altière !

      Je marche, je cours vers tes mers,
       Sur tes sentiers je fais naufrage,
      J'embrasse un à un tes rivages,
       Savourant les lacis de lierres,

      Ô Brocéliande bien-aimée,
      Que soient louées tes clairières bleues,
      Les tonnelles protégeant nos aveux !
      Tes labyrinthes tissent la Liberté...

Partager cet article

Repost 0

commentaires