Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 16:14

Des puits de l'arbre

Ses feuillages labiles

Aux voyelles tendres

Ruisselle le chant

De mondes solidaires

Présence tant souhaitée

A travers l'Histoire

( parcourue d'horreurs )

Mais ici, dans la mosaïque

Que tissent chemins et clairières

L'ombre épousant la lumière

Des villages ouvrent leurs bras

Aux oiseaux de passage

Eclairant par un nid

Le sceau de la confiance

Le moindre coup d'aile

Est un acte d'amour intense

Un ange tisse des liens durables

Coeur à corps

Des océans de vert à foison

Tissent des labyrinthes de plis

L'infini nous échoit !

Nulle trahison d'ordre politique

Ou économique

Les échanges se font

Loin de tout égo

On augmente le temps à vivre

Suscitant à l'envi le plaisir

D'être là

La joie fleurit en bonds d'écureuils

A branches que veux-tu

On caresse des visages

Chacun frémit tour à tour

Sous les baisers du vent, de la pluie

Du soleil

L'eau miroite dans les ramées

Personne n'est omis

L'univers se nourrit d'unité.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 15:45

Animaux qui oeuvrez sur la Terre

Dans des rendez-vous secrets

Nous vous remercions d'être au monde

Vous veillez sur les champs, les rivières

L'espace de joie s'agrandit

Un bas de forêt vous est signe

( sans doute le domaine des fées )

Une vache et son veau côte à côte

Rejettent toute souffrance

Des taillis vibrent de caresses d'oiseaux

TOUT EST PRÉSENCE

Nos frères, nos soeurs animaux

Lisent le fond d'orage des choses

Chaque troupeau forme une rose

Un village d'innocence

Les marcassins du soleil s'égaillent

Dans les sous-bois

De jeunes taureaux font le mur

Vers un vallon fraîchement élu

La mémoire de l'univers lovée

En leur coeur battant !

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:59

L'impromptu à l'oeuvre

Nous désarçonne

Avec candeur et sourire

Quand soudain l'ange aux fleurs

Apparaît

De printemps vêtu

Embrasant l'espace

Les jardins secrets du vent

Eclat solaire

Flamme brillant d'un jour

Plus grand que le jour

Frêle esquif naviguant entre

Les vagues d'ombre, de lumière

Nous couvrant de délices

L'univers nous ouvre les bras

Au rythme d'écarts sans pareils

Petite feuille échappée d'un rêve

Source innocente que la Terre

Délivre de ses amoureuses hanches

Paysage dérobé au manteau

d'Arlequin du plaisir d'aimer

Notre créature douce à en mourir

Renaît toujours à travers

La beauté partagée

Dont il est le messager

Dansant à flanc d'infinis

O papillon de mes amours !

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:31

( Aux migrants, fragiles hirondelles, à la recherche

d'un nid d'amour et de paix )

Loin des apparences à la dent dure

Loin des tentures d'apparats

À l'abri des regards

Une neige sentinelle

A gorge d'hirondelle

Enonce une douceur

Tutoyant l'infini

Fleur s'ouvrant pour un baiser

Notre innocence préservée

Soleil au coeur frémissant

De toutes ses ruches

Le jour fait son marché

Aux bras de la beauté

Dans la mesure où nous aimons

Sans relâche toute vie

Comme étant notre famille

Je suis l'oiseau épris d'horizon

Tapissant mon nid d'amour

De rubans bleu azur

L'univers est suspendu à la fenêtre

Petite lampe d'espoir

Aux rives du printemps en fête.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 20:26

Modifier

Tout présent creusé

Par les oiseaux sur

La robe du ciel

Augmente les plis

Du temps pour

Un partage d'amour

Vif-argent

Une renouée solidaire

Envers chaque créature

Engagée sur le chemin

Aux désirs

D'un monde tissé d'attentions

Les animaux nous montrent

L'essentiel à vivre

Loin des faux-semblants

Des mensonges couperets

Des trahisons scellant notre infortune

Nos compagnons de vie

Dansent avec les arbres, les blés, les rivières

Oeuvrant à l'harmonie du monde

Leur coeur océan multipliant

Les îles caressés de rubans

Bleu-verts

Chaque âme innocente fait briller

Une étoile

Nous ne sommes pas séparés

Les anges sont de ce monde

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 14:36

A partir d'un point

De présence ramifiée

Nid éclairant la voie lactée des branches

Lieu étoilant l'amour

Je fête ta venue

Rouge-gorge

Dispensant ta joie solaire

A l'envi

Magicien du temps retrouvé

Tu enchantes l'azur

D'intentions pures

Lumières sur nos vies

Toutes les promesses sont tenues

Encerclant le corps du monde

Nous dansons toi et moi

Avec les arbres du jardin

Ton visage d'eau vive

Baigne le vent, les chemins

A perdre haleine

L'innocence n'a jamais dit

Son dernier mot

Tant que dure la caresse

Première

Tes coups d'ailes ivres

Bel oiseau

Contre mon coeur en pamoison.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 17:13

Au coin d'une table

D'un café de province

On refait le monde

Avec sur les épaules

Un chaud manteau

De paroles tissées

Par les habitués du lieu

Tout me lie à eux

Tout m'en sépare

Je les aime d'un amour ardent

Une même sensation de liberté

Nous inonde

Nulle exclusion

Mais un accord tacite

De paix durable

Un bien-être partagé

La plupart des personnes présentes

Ont un conjoint, des enfants

Je les considère comme ma famille

Au sens large

Un rien m'éloigne d'eux et

M'en rapproche

Ils m'émeuvent par tous les gestes

Leurs attitudes

Je nage en plein océan bienveillant

De compagnie joyeuse

Insouciante

Le temps d'un café

Que l'on fait durer

Qui sent bon la convivialité

L'amitié naissante

Augurant de tous les possibles

A en oublier la peur

L'absence.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 22:33

( poème dédié à toutes les victimes du 7 janvier 2015 et à toutes les victimes d'infamie

dans tous les siècles...- aussi bien humaines qu'animales - )

Boucles du soleil

Dans les champs de Van Gogh

Houles de nuit

En plein jour où je nage

Nu telle une pierre

Déclarant sa flamme à la terre

J'épouse l'épaisseur du temps

Une mémoire d'amour fidèle

A toute créature, mon enfant

Bercé contre mon coeur

Je dresse mes branches

A qui veut s'y poser

Humain, oiseau, chevelure de Séléné

Tout m'est ravissement

J'ai trop souffert

Pour vivre autrement

Laissez venir à moi les lucioles du désir

Rien n'est plus beau qu'une nature intense

Dont on suit à la trace les murmures

L'innocence

Me voila le témoin d'une source

Mariée aux bras du vent

Tous les arbres nous écoutent

Chaque jeu d'ombre et de lumière

Nous engage à des surprises de taille

Parfois tissées par l'araignée

Son fin chandail

Les pieds au firmament

Visages barbouillés d'étoiles

On se sent colline

Enceints de coquelicots

Vêtus de soie vive

On s'enivre de caresses

Nos angoisses ont disparu

Grâce aux leçons d'un raton-laveur

Une provision d'infinie douceur

Danse sur les lèvres tremblantes de l'horizon.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 15:43

Remonter le temps

Jusqu'aux pires absences

Et constater toujours jusqu'à la nausée

Que toute vie humaine est trahie

A chaque fois que meurt un sans-abri

Tandis qu'au même moment

Un premier ministre nous demande

Des sacrifices

Tel un lien de cause à effet

On est horrifié

Voilà le résultat de la politique d'austérité

Dont Manuel Valls plante les banderilles

Sur le dos des citoyens déjà essorés

FMI, BCE, UE, institutions criminelles

En bandes organisées

Tous ces décideurs ont réveillonné

L'esprit tranquille

Ayant depuis longtemps nié toute valeur

A une vie humaine ou animale

Mais accordant leurs faveurs aux banques

Aux marchés financiers !

Les saigneurs depuis des lustres

Imposent leur loi d'airain

Faisant le jeu des extrémistes

Qui se frottent les mains

Tous adeptes du néant, le coeur sec

Ils font le mal consciencieusement

Selon la règle du plus fort

Nantis de leurs prérogatives

Remontant le temps

Jusqu'aux pires infamies

L'on ne trouve que cynisme

Chez les gens de pouvoir

Un masque sur le visage

Des expressions toutes faites

A la bouche, du genre :

"La fonction qui est la mienne

Le sens républicain qui est le mien"

lls ne savent pas le prix du pain

Ils ont réponse à tout

Sans jamais connaître l'âme du monde

La profondeur d'un regard

Le sens d'un geste délicat

Le son d'une voix

Issus de l'être qui ne possède rien

Mais qui vibre

De toutes ses fibres

Pour la vie

Le partage, la tendresse

La caresse du jour

Comme unique richesse.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 17:56


( à toi, humain, animal...)

Afin que tu existes vraiment

Acquiers une dimension infinie

Et qu'il en soit de même

Pour toute vie à travers toi

J'accorde de l'importance

Depuis toujours

Au moindre de tes pas, tes choix

Je ressens partout ta présence

Me retournant souvent vers toi

J'écoute ta voix, tes silences

Prolongeant leurs influences

Dans les recoins de mon être

Le monde entier me parle de toi

Ton pouvoir s'étend à chaque coin de rue

De ce village qui te ressemble

Avec une pensée vers toi

De fenêtre en fenêtre

Sous les toits tendrement inclinés

Se confiant à l'azur

Tu es l'âme de ces maisons

Rassemblées en pétales

Autour de la place

Où fleurit une fontaine

Mes élans me portent vers ces jardins

Ayant ton parfum

Les arbres murmurant ton Nom

J'ai un désir pour le mascaret

Des ombres, des lumières

Jouant à chat

Irisant ces voiliers sur la terre

Dont les branches sont des chemins

Conduisant eux aussi vers toi

Labyrinthe de mes émois

Tu animes le système solaire

Des nids

Parmi cette galaxie de velours

Feuillages de mes amours

Fidèles à toute vie incarnée

Par toi.

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article