Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 16:02

     

 
 
Les humains ne savent pas aimer
Prisonniers de leur conscience
Qui leur dit ce qui est bien ou mal
Obéissant au système social
Leur dictant les conduites à suivre
Qu'une relation d'amour va de soi
Selon un mimétisme de bon aloi
Des critères subjectifs au possible
Alors qu'au contraire y réside un mystère
Tous ces impondérables qui nous échoient
Ces gestes, actes qui nous échappent
A flanc d'abime de chaque jour
Nous rendant si semblables
Si bien que toute tentative de séduction
Souligne l'incongruité de la situation
Tandis que certains résisteront toujours
Au formatage, à rebours des conventions
Oui l'amour c'est autre chose que ce que
Le cinéma, le théâtre, le roman, la chanson
Le quotidien, le sens commun nous montrent
Les humains ne savent pas aimer
Car lorsque deux êtres s'éprennent l'un de l'autre
S'accoutumant de leurres séculaires
Ils ne font que reproduire les mêmes errances
Oubliant qu'aimer l'autre, dans une approche
Sans cesse nouvelle, c'est considérer et aimer toute vie
Toute créature à travers elle ou lui
Tant qu'un seul être - humanimal - sera privé d'amour
J'oeuvrerai afin qu'il, qu'elle en soit comblé(e)
Je t'aime
Telle l'eau déployant sa tendresse
Unanimement
En toute innocence
Je suis le soleil inondant le vivant
De bienfaits
Je suis la terre parfumée d'humus
Portant tes pas
Mes vents t'entourent de prévenance
Et surprises
Mes forêts sont des labyrinthes de dentelles
Pour un amour toujours en marche
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:55

 

 
 
TOUT TREMBLE JUSQU'AUX GALAXIES 
DE MON ÂME 
A CHAQUE FOIS QU'AU BOUT DE TES DOIGTS 
TU FAIS VIBRER TES COULEURS 
EN PÉTALES DE FLEURS 
L'UNIVERS FÉCONDÉ S'ANIME 
D'ÉCLATS DE JOIE 
FRAISES DES BOIS, COCCINELLES 
CARESSES INSENSÉES 
BRAISES D'UN FEU TOUJOURS LÀ 
O CES ABEILLES DE TES DOIGTS 
DANS LES VERGERS DE MON COEUR ! 
LE JOUR BRILLE PLUS FORT 
A TRAVERS TOUT CE QUE TU DÉPLOIES 
O FEMME, O CENDRINE 
DONT LA PRÉSENCE FAIT LOI ! 
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 08:57

  

       

              LE MONT FUJI DE MON ÊTRE 
              JOUR ET NUIT S'ENNEIGE 
              FRÔLÉ PAR LES BRANCHES FLEURIES 
              DE TES JAMBES, Ô FORÊTS ! 
              FUSEAUX HORAIRES 
              AIGUILLES DU TEMPS QUI PASSE 
              LORSQU'ASSISE TU LES CROISES ET 
              DÉCROISES, FÉCONDANT L'ESPACE 
              QUI GAGNE DES FEUILLAGES NOUVEAUX 
              AVEC PASSION TU ARPENTES LE MONDE 
              QUE TU COMBLES D'ONDES SOLAIRES 
              PAR LE COMPAS DE TES JAMBES 
              DESSINANT À CHAQUE FOIS 
              DES PAYSAGES ENCHANTEURS 
              TANT DE GÉOGRAPHIES A L'OEUVRE 
              MARIANT OMBRES ET LUMIÈRES 
              POUR DES ARCS-EN-CIEL 
              DE DOUCEURS VIVES 
              AU RYTHME DES BATTEMENTS 
              SECRETS DE TON COEUR 
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 09:58

    


 
TOITS AUX TUILES DOUCES 
ÉPAULES CONTRE ÉPAULES 
JOUES CARESSANT D'AUTRES JOUES 
LES CHAMPS EN DAMIER 
EMBRASSÉS PAR L'AZUR 
ENFANTENT UNE VIE PARFUMÉE 
D'UNIVERSEL AMOUR 
LES ARBRES TÉMOINS DE CETTE UNION 
FILTRENT NOS RÊVES 
ENTRE LEURS BRANCHES 
SILLONS DE LA TERRE, DE L'EAU, DU CIEL 
ENTRECROISÉS POUR UN ACCORD 
Ô MASCARETS DE TENDRESSE 
ÉTOILANT LE PLAISIR D'AIMER ! 
ATTENTIFS AUX OISEAUX QUI SE POSENT 
A CHAQUE FENÊTRE OUVRANT SUR L'INFINI 
ÉPOUSANT LA MER JUSQU'AUX FALAISES 
LES VAGUES DES FEUILLAGES 
OÙ FRISSONNENT MAINTS PAYSAGES 
LE FEU D'UNE MÉMOIRE RETROUVÉE 
QUE LE VENT DÉPLIE 
QUE LE SOLEIL ANIME 
LA NATURE CHANGE DE VISAGE À FOISON 
AU RYTHME DES ÂMES ÉPRISES 
SAISIS PAR LA PASSION 
TANDIS QUE LES FÉES SE MAQUILLENT 
AVEC DES ÉCHANTILLONS DE COULEURS D'ÉTÉ 
CACHÉS PAR DES ÉCUREUILS ESPIÈGLES 
SOUS LE CHÂLE DES RAVINS 
CHAMBRES À SECRETS 
DOUCES ROSACES, MOSAÏQUES À COEUR 
VILLAGES DU TEMPS RESTITUÉ ! 
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 08:28

        

PEAUX PIERRES SUR LA TERRE 
PAUPIERES RAVIVÉES 
LISSÉES PAR LES LÈVRES DU TEMPS
RUNES, TENDRES ARCHIPELS 
MON ALPHABET SECRET 
PAROLES ÂPRES ET CHARNELLES 
ALÉOUTIENNES AU REGARD BIENVEILLANT 
MA VIE EST UN TORRENT 
OÙ CHÉRIR TOUS CES FRUITS 
D'UN AMOUR INSENSÉ 
TOUTE VIE BERCÉE CONTRE MON COEUR 
A TRAVERS TOI CENDRINE 
LES ROCHES D'EAU VIVE NOUS UNISSENT 
HUMANIMAUX, VÉGÉTAUX, MINÉRAUX 
NOUS NE FAISONS QU'UN 
CONTRE LA PAUME DU CIEL
LE VENT NOUS EST TÉMOIN 
LE FEU DU DÉSIR NOUS RASSEMBLE 
AU SEUIL DE L'INFINI TOUJOURS À DÉCOUVRIR 
A CHAQUE PAS D'ÉTERLOU ENIVRÉ DE SURPRISES 
DEVANT LE JOUR NOUVEAU 
DES MYRIADES DE VISAGES 
NOUS MARCHONS AVEC LES ARBRES 
FIDÈLES COMPAGNONS TRAVAILLANT LE RÉEL 
SES PROMESSES DE RÊVES, D'HORIZONS 
CÉLÉBRANT LES SAISONS, LE COEUR BATTANT 
D'OISEAUX CACHÉS DANS LES FRONDAISONS 
POUR UNE ETREINTE SANS NOM 
PARMI LES FEUILLAGES FRATERNELS 
DOUCES MOISSONS CARESSÉES 
PAR LES RIRES DU SOLEIL 
LES LIANES DE LA PLUIE 
UN NOMBRE INCONNU DE BAISERS 
JUSQU'ALORS ! 
MA VIE EST UN VOLCAN 
LAVES, PIERRES, CENDRES ÉGRENÉES 
TISSANT LES VÊTEMENTS 
DU PLAISIR D'AIMER ! 
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 08:27

       

JE NATTE LE PAIN CHAUD DE L'INDICIBLE 
SILENCE QUI TIENT A L'ÂME 
L'INSTANT AIGUISÉ ROUGEOIE 
BRAISE A MEMOIRE 
LOVÉE EN MON COEUR 
TOUTE VIE EST MON ENFANT, MA FAMILLE 
QUE JE BERCE DANS MES LITS DE FOUGÈRES 
NULLE TRACE DE GUERRE 
MAIS UN HAVRE TISSÉ D'ÉMOIS 
UNE PAROLE PLUS PROFONDE QUE DE COUTUME 
L'ARDENT ODEUR DES SOUS-BOIS
ANIME TANT D'ÉCHANGES 
LES ARBRES ETENDENT LEUR COROLLE 
CHINÉE D'ILES-NIDS 
OÙ CHANTE LA CONFIANCE 
TOUT SE FAIT JOUR 
D'UN BORD A L'AUTRE DE L'INNOCENCE 
L'AMOUR EST UNE DANSE 
ET JE VOGUE 
D'ÉTOILES CÉLESTES EN TOILES 
D'ARAIGNÉES SI LESTES 
GOÛTANT UNE ROSÉE MILLÉSIMÉE 
ENCEINTE DE RÊVES, D'INFINIS 
MAINTS SECRETS LUISENT SOUS LA LUNE 
OMBRES FRANGÉES D'OR 
LUCIOLES À CORPS PERDU 
GERBES DE VENT LIÉES À COEUR 
CARESSANT L'ESPACE ORPHIQUE 
MES GRANGES SONT REMPLIES DE TENDRESSE 
MES RUCHES FOISONNENT DE BAISERS 
POUR TOUTES CREATURES QUI EN FURENT PRIVÉES 
JUSQU'À LA LIE, LE VISAGE DÉFAIT 
AU-DELÀ DE TOUT...
JE VEUX  LEUR OFFRIR 
UNE PRÉVENANCE SANS PAREILLE 
LA SOIE ATTENTIVE DE L'EAU 
DES CLAIRIERES AU GOÛT D'AIRELLES 
LA RONDE ENFANTINE DES MOUSSES 
QUELQUES JUPES COQUELICOTS 
LES ROBES DES FORÊTS FRÔLENT 
LES CHAMPS FIDÈLES À TANT D'ORACLES 
UNE NEIGE DÉLICATE MAQUILLE 
UN LAC DE MONTAGNE, PUIS UN AUTRE 
TOUT AUSSI CHOYÉ 
Ô PAIN TRESSÉ DE L'AMOUR ! 
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 21:39

 

Il y a fête au village de tes cheveux 
Tu te coiffes et tes longs bras dressés 
Dans l'espace ( le caressant ) sont 
Deux cygnes gracieux formant 
De leur cou l'anse d'un vase de beauté ! 
O comme je vis dans l'enclos de ta coiffure   
Où tes mains étendent la confiance 
Creusant des ruisseaux dans le sable 
Des chemins à nuque ployée sous l'orage  
Je célèbre le vol tournant de ta crinière 
Autour du corps d'une seule journée 
O cette ivresse des portées de nuit de ta chevelure ! 
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 14:51

 

               POISSONS SOLAIRES 
 
 
O ÊTRE L'ESPACE QUE TON CORPS SE FEND
 
L'AIR PÉNÉTRÉ PAR TOUS TES MOUVEMENTS
 
LE COIN D'ETOFFE OÙ TON GENOU APPUIE
 
LORSQUE TU MARCHES 
 
SE PERDRE DANS LES RELIEFS MONTUEUX 
 
DE TOUS TES VÊTEMENTS 
 
VALLÉES ET COLLINES ENTRELACÉES
 
ENTRE PLAISIRS ET TOURMENTS
 
JUSQU'À TES PIEDS
 
O RECEVOIR EN MOI LA JOUVENCE DE TES  PAROLES
 
TA VOIX FECONDANT MES CRIQUES, MES ATOLLS
 
JE SUIS FÉCONDÉ PAR LE FROUFROU DE TA ROBE
 
LE SON DE TES PAS
 
TOUT CE QUI ÉMANDE DE TOI 
 
SANS QUE TU LE SACHES
 
TU ENSEMENCES MES RIVIERES 
 
DE MYRIADES D'ÉCLATS DE JOIE 
 
TES POISSONS SOLAIRES ! 
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 13:31

 

 

            

( Ode à celle, celui qui vient, qu'il, qu'elle soit animal ou humain...ode aux disparu-e-s victimes d'infamie....)
 
J'ai renoncé aux désirs de la multitude
Pour que tu vives
J'ai pris fait et cause pour toi
Que ta présence ait un sens
Que tu existes pleinement
Libre de tes choix
Digne dans tes attitudes
Je pense à toi depuis toujours
A toute créature à travers toi
Que l'écoute soit là
A chaque instant
Que la considération règne
En toutes situations
Je ne peux me passer de toi
De ton apaisement, tes joies
Tu es le Monde en Majesté
Tel que l'on voudrait qu'il soit
Un lieu d'harmonie, d'amour
Je n'aurai de cesse de te savoir en paix
Te berçant dans mes bras
Comme la forêt embrasse
Ses familles de marcassins
D'écureuils, d'oiseaux
Te choyant à la façon qu'a
La rivière de caresser la terre
Veillant sur toi à l'instar
Des prairies camouflant faons
Et perdrix
Te comblant de bienfaits
Tel l'océan portant ses baleineaux
Nous aurions dû depuis toujours
Etre soucieux du bien-être de toute vie
Sur Gaia
Ce qui aurait évité : guerres, génocides, féminicides
Pollutions, écocides, misère, dérèglement climatique
Virus, atteintes à la biodiversité...
Je vis pour que tout être n'ayant
Jamais connu un seul moment de tendresse
D'attention vive et dense, en soit comblé
Un jour, à jamais !
Chaque soir, à la tombée de la nuit
Je rassemble mes troupeaux
Dans les granges de mon coeur.
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 18:14

 


SOUVENT JE FUGUE 
 
DANS LES ONDULATIONS DE TON PULL
 
LES LABYRINTHES DE TA ROBE
 
OÙ LE VENT REPREND FORCE  
 
LE TEMPS S'INCURVE 
 
L'ESPACE ACQUIERT SA LIBERTÉ 
 
AU RYTHME DE PLIS SOUVERAINS 
 
DE SOURCES VIVES EN MONTAGNES 
 
JE ME LOVE DANS TES FORÊTS 
 
A TRAVERS RAVINS ET CLAIRIERES 
 
JE NAGE DANS TES OCÉANS 
 
FAISANT UNE HALTE SUR LES ILES 
 
DE TES GENOUX, TES HANCHES, TES SEINS 
 
JE ME PERDS EN TES CHEMINS ESCARPÉS 
 
DE SURPRISES EN FRISSONS DE JOIE 
 
TANT D'HORIZONS SONT À L'OEUVRE 
 
CHEVREUILS ET POETE S'ENIVRENT 
 
DE BEAUTÉ ! 
Partager cet article
Repost0