Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 14:58

 

 

     Le premier baiser 

       Au goût de blé

       Sur mes lèvres

       Ravivant la rosée

       Viendra-t-il de toi, femme pluie ?

 

       Ô fée aux tresses bleues

       Veillant les clairs-obscurs des tonnelles

       Aurore, ô jouvencelle !

     La gerbe de mes désirs

       T'en saisiras-tu, femme nue ?

 

       Mon amour errant

       Chemin après chemin s'évertuant

       A suivre ton parfum

       Ta robe escarcelle

       Te trouvera-t-il, femme île ?

 

       Mon coeur chancelant

       A l'écoute de tes pas charmants

       Que je sens résonner en moi

       M'inondant d'émois

       Le féconderas-tu, femme lune ?

 

       Mon esprit exhaussant la passion

       Dans l'arc-en-ciel de ton Nom

       Pour un Eden retrouvé

       Ne l'assièges-tu pas, femme neige ?

 

       Une tendresse de colline

       Illumine tes genoux

       Ton mystère est un buisson de houx

       Aux fleurs de tes doigts les abeilles butinent !

 

       Les fontaines à tes yeux obéissent

       J'entends les arbres qui murmurent

       Ta présence dans l'azur

       Tandis que les chaumes sous tes pieds jaillissent

 

       Mes chevaux fuient vers ta lumière

       Leurs crinières à même tes soleils

       Tu les calmes d'un geste de la main

       Tes prairies leur sont ravissement

       Ils s'enivrent de ton visage

       Mosaïque de paysages

       Frissonnant d'oiseaux et de sources

       Entre tes seins brûlent les moissons !

 

       Tu es celle que j'attends

       Mon éternel printemps

       Le ruisseau libérant le vallon

       Où se love en silence le faon

       Tu es celle qui m'inspire à jamais...

 

       

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires