Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 09:45

MYSTERE DES LOINTAINS

A TRAVERS LES INFINIS QUI NOUS LIENT/ BEAUCOUP DE PERSPECTIVES VOIENT LE JOUR/

JE ME SOUVIENS DE TOI AU-DELA DE L'HISTOIRE HUMAINE !/ CHACUN DE TES GESTES EST AMOUR /

TES MAINS VEILLENT LES NIDS D'OISEAUX/ O CES FALAISES DE TES MAINS ( OU CHAQUE INSTANT

D' UNE JOURNEE TIENT...)/ LE TEMPS AIME SE BLOTTIR A LEURS PAROIS/ PAR TOI LA MEMOIRE

S' ETABLIT/ TOUJOURS VIVANTE RIVIERE HORS DE SON LIT !/ LES VAGUES OURLEES DE TES LEVRES

ORDONNENT LES OCEANS/ DE TON SOURIRE S' HONORENT MOUETTES ET GOELANDS/

J' AI TOUJOURS REVE AUX VALLONS DE TES CHEVEUX PROLONGEANT LE MYSTERE DES LOINTAINS /

LE LAC BAIKAL SE MIRE DANS TES YEUX !/

jb.redde@yahoo.fr/ 06.83.74.09.47 

NEIGES ETERNELLES DES VINGT ANS DE LAETITIA !

Dans tes forêts se vit l'Amour/ Sous les fougères à capeline/ Au sein des mousses recueillies/

A l'abri des feuillages la mémoire fait son nid/

Dans tes forêts sévit l'amour/ ( Plus qu'en tous temples et cathédrales )/

Loin de l'hypocrisie sociale.../ O toi si longuement cherchée !/

J'ai toujours fait mûrir la distance entre toi et moi/

QU'IL NEIGE ! AVANT TOUT QU'IL NEIGE !/

Mes sources tournées vers toi/ Depuis l'amont des origines/

Etoilent leurs éventails d'innocence, vers ta robe Océan !/

J'ai toujours pensé l'histoire du monde, en fonction de ta venue/

( Que vous ayez un sens toutes deux...)/

Te vivre, c'est croire qu'un autre déroulement des choses est possible.../ 

 

                                      LIEUX DE MEMOIRE

Dites-nous, frères et soeurs animaux,

Quelles étendues nouvelles, quelles histoires

Portez-vous sous vos pas ?

Quelles paroles remuées dans la terre, le ciel et l'eau?

Dites-nous quels rassemblements contre l'oubli

Vous mènent en certains lieux?

Tout nous manque à nous humains où vous êtes

Où vous disparaissez (fuyant la sauvagerie des hommes...)

J'interroge vos yeux : puits en eau profonde, prairies

Et arbres sombres, nuages !

Vos ailes, nageoires, museaux sont autant de moments 

De joie intense,

Comme vous chevauchez les éléments!

Vous qui vivez sans (interruption de) la conscience néfaste...

O frères et soeurs, pour quelle étreinte cachée

Vivez-vous au coeur de votre éloignement ?

Vous, tellement présents de n'avoir pas de masques !                                      

                                                                                                                    

Partager cet article

Repost 0

commentaires