Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 17:18



         Au long des chemins creux,

         L'Amour fait son lit,

         Les membres brûlant de replis,

         Jours et nuits y mêlent leurs aveux,

         Le monde devient si léger,

         A écouter le chant des sources,

         Leurs lèvres déployées

         Parmi les mousses...

         Le temps tressé feuille à feuille,

         Accroît les méandres des vallons,

         Le soleil en exil sur les seuils,

         A laissé au loin ses clairons,

         Joue à joue contre moult horizons,

         Un chevreuil montre sa joie,

         Embrassant à foison

         L'univers qui verdoie,

         Tout en nous rapprochant des abîmes,
         A chacun de nos pas,
         Nos rêves caressent les oiseaux des cimes,
         Par-dessus les toits...

         Les arbres mages, nous enivrent,
         Etendant leurs robes denses,
         Brisant des réalités, le givre,
         Pour une fraternité plus dense !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Reveyin 12/02/2010 11:35


L'union du jour et de la nuit est ici célébrée, avec "le chant des sources", êxaltation  quand les catégories sensorielles s'estompent à tel point que le soleil '"a laissé au loin ses
clairons", tous repères confondus: le temps abstrait prend feuilles,  le chevreuil se mesure à l'univers, les mots passent d'un registre à un autre pour mieux réunir, dans un  grand rêve
généreux , les êtres et le végétal, enivrés par "les arbres mages", prophètes annonçant "une fraternité plus dense".