Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 17:19


        Mon coeur est un nid qui bat,
        Dans l'espace veiné d'arbres,
        Comme vous je disparais, fuyant le froid,
        Des humains et leurs palabres,

        Je suis travaillé par vos âmes,
        Plus vastes que moi-même,
        Chacun de vos gestes me charme,
        Votre visage...Quel poème !

        Je vous dois toutes les surprises de la Terre,
        Une présence toujours nouvelle,
        Votre innocence est ma lumière,
        Je frémis avec vous aux cascatelles,

         Le jour est ce renard si long,
         Ouvrant les fenêtres des champs,
         Tout peut arriver maintenant,
         Le soleil sur les frondaisons...

          Je garde en moi le souvenir,
          De votre immanence, ce mystère,
          Frères animaux au regard clair,
          L'univers vous sied à ravir !

          Vos secrets sont notre salut,
          Ecoutons le rouge-gorge chanter,
          Il est si bon de vivre nu,
          Sans émettre aucun regret,

          Souvent, au bord des rivières,
          Un arc-en-ciel déploie ses couleurs,
          Je salue le martin-pêcheur,
          Tissant un foulard d'éclairs,

           Animaux, dont je suis épris,
           Vous menez la ronde des prés,
           Embrassant la robe des forêts,
           Ô anges, merci de vos dons infinis !

           Je ne puis m'empêcher de vous nommer,
           Esprits du vent, des nuages et du feu,
           Pour une enfance préservée,
           A la fontaine des mousses bleues,

            Le monde dépend de vos allées-venues,
            Offrandes au cou des prairies,
            Collines vives sous vos pieds nus,
            Une buse change l'avenir en un cri,

            Grâce à vous, l'amour dure plus d'un été,
            L'Humanité se prend à croire,
            Au paradis de créatures rêvées,
            Vos mouvements caressants peuplent ma mémoire...          

          
       

Partager cet article

Repost 0

commentaires