Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 09:50


       Fente sur l'ailleurs,
       Puits aux milles saveurs,
       Le jour est un bouquet de fleurs
       Et son propre vase aussi...

       Droit comme un i,
       Lien de coeur
       Joignant deux durées d'ombres,

       Ô pur éclat du jour,
       Extrait des mines de charbon
       Qui l'entourent,
       Jour jailli des moissons du temps,
       Jour cri de l'espace nouveau-né entre deux rochers,

       Cluse prise au collet
       Par deux avancées de forêts,
   
       Debout de tout son long,
       Le jour est un renard roux,
       A la robe profonde,

       Ô jour tu me ravis !

       Brèche vers l'infini,
       Soutènement des nuits,
       Fenêtre sur la vie...

       J'apprends le sens du mot jour,
       A chacun de tes pas mon amour !

       Plein jour des neiges éternelles,
       Etreinte des origines !
       Jour, frondaison d'arbres sur la plaine
       Tels des chevaux en liberté,
       Crinières de tant de jours...

       Jour réverbère du noisetier
       Que l'écureuil allume,
       Jour, lumière des vergers, parmi les champs
       Solaires de l'amour !

       Ô broderie des jours, à la frange des vagues !

       Que de lieux célébrés par la grâce du jour
       Que d'endroits ravivés !

       Jour amande de tes yeux mon amour,

       Jour fontaine s'éteignant au crépuscule,
       Pour repartir à l'aube de plus belle...
       L' arbre jour, a pour veilleuses les nids,
       Jour oiseau, tu nous entraînes vers les pays du rêve
       Où de l'insomnie,
       Tu glisses tes plumes dans la tendresse intérieure des choses !

       Ô femme jour,  je fête ta présence, au midi brûlant de tes cheveux,
       A travers cette lueur d'iris jaunes,
       Baignant les rives de ton cou...
      

      
      
      
      

      

Partager cet article

Repost 0

commentaires