Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 16:02

     

 
 
Les humains ne savent pas aimer
Prisonniers de leur conscience
Qui leur dit ce qui est bien ou mal
Obéissant au système social
Leur dictant les conduites à suivre
Qu'une relation d'amour va de soi
Selon un mimétisme de bon aloi
Des critères subjectifs au possible
Alors qu'au contraire y réside un mystère
Tous ces impondérables qui nous échoient
Ces gestes, actes qui nous échappent
A flanc d'abime de chaque jour
Nous rendant si semblables
Si bien que toute tentative de séduction
Souligne l'incongruité de la situation
Tandis que certains résisteront toujours
Au formatage, à rebours des conventions
Oui l'amour c'est autre chose que ce que
Le cinéma, le théâtre, le roman, la chanson
Le quotidien, le sens commun nous montrent
Les humains ne savent pas aimer
Car lorsque deux êtres s'éprennent l'un de l'autre
S'accoutumant de leurres séculaires
Ils ne font que reproduire les mêmes errances
Oubliant qu'aimer l'autre, dans une approche
Sans cesse nouvelle, c'est considérer et aimer toute vie
Toute créature à travers elle ou lui
Tant qu'un seul être - humanimal - sera privé d'amour
J'oeuvrerai afin qu'il, qu'elle en soit comblé(e)
Je t'aime
Telle l'eau déployant sa tendresse
Unanimement
En toute innocence
Je suis le soleil inondant le vivant
De bienfaits
Je suis la terre parfumée d'humus
Portant tes pas
Mes vents t'entourent de prévenance
Et surprises
Mes forêts sont des labyrinthes de dentelles
Pour un amour toujours en marche
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires