Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 15:01

 

 

      

 
L’Humanité meurt sans cesse
Dans l’enfer d’Alep
Il n’y a plus de soleil, plus de lune
Mais des bombes, des armes sophistiquées
Il n’y a plus de jour, ni de nuit étoilée
Mais la poussière, le sang, la mort
Les enfants sont assassinés, l’innocence pulvérisée
ALEP JE CRIE TON NOM
La communauté internationale ne bouge pas
Le clown qui faisait rire les enfants
A été tué lui aussi
Dans les pays en paix on prépare les festivités
De fin d’année
Sans se soucier de la souffrance, de l’horreur
Vécues par tout un peuple !
Les marchands d’armes se frottent les mains
Il n’y a plus d’oiseaux dans le ciel d’Alep
Les arbres ( quand il en reste ) où ils se posaient
Sont défigurés
ALEP JE CRIE TON NOM
Il y a en toi des océans de douleurs
La Syrie est en feu
Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même
350 000 morts....400 000 ?
Des milliers de blessés, des milliers de torturés
Dans les prisons d’Assad le dictateur
Des millions de réfugiés
La terre saigne, le ciel brûle, l’eau est noire
Dans les pays en paix des millions de gens se pressent
Dans des arènes sportives ou dans des magasins pour oublier
De vivre, d’aimer MAIS SURTOUT pour fermer les yeux
Sur Alep et le peuple syrien en lutte pour sa liberté
ALEP JE CRIE TON NOM
Retrouverons-nous un jour le droit
De nous dire “humains” ?
Nous qui n’avons pas porté secours
A nos soeurs et frères d’Alep, de Syrie !
Après tant de bains de sang sur Gaia depuis des siècles
Aucune leçon n’a donc été tirée ?
Comment se tenir droit devant nos enfants ?
Comment justifier devant eux l’innommable ?
Cette non-assistance à peuple en danger, martyrisé !
ALEP JE CRIE TON NOM
Etre témoin de tant de crimes commis contre mes semblables
( humains mais aussi animaux... ) depuis l’aube des temps
Et ne rien faire...je ne peux pas ! ! !
Je suis hanté de telles blessures, de telles trahisons immenses
Ayant jalonné l’Histoire
Que l’amour universel auquel j’ai toujours cru ( par empathie
envers toute créature... ) ne connaîtra jamais de répit
Afin que la tendresse, l’écoute, un jour, pour toujours
Comblent de bienfaits insensés toute vie...
Y compris les prairies, les rivières, les sources
Les mers, les montagnes, frappées au coeur elles aussi !
ALEP JE CRIE TON NOM !

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article

commentaires