Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog poesielavieentiere
  •   le blog poesielavieentiere
  • : À travers une poésie lyrique et engagée, il me semble urgent de témoigner de l'importance d'une parole profonde, vive et dense incarnée dans la vie de tous les jours en accord avec nos actes, afin de pallier l'absence à vivre de trop d'humains se satisfaisant de vivre tels des fantômes dans cette vie...Témoigner à partir de l'amour, de la mémoire, de l'innocence à vivre, au nom des peuples humains et animaux disparus et actuellement vivants, en peine d'harmonie.
  • Contact

Recherche

2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 15:43

Remonter le temps

Jusqu'aux pires absences

Et constater toujours jusqu'à la nausée

Que toute vie humaine est trahie

A chaque fois que meurt un sans-abri

Tandis qu'au même moment

Un premier ministre nous demande

Des sacrifices

Tel un lien de cause à effet

On est horrifié

Voilà le résultat de la politique d'austérité

Dont Manuel Valls plante les banderilles

Sur le dos des citoyens déjà essorés

FMI, BCE, UE, institutions criminelles

En bandes organisées

Tous ces décideurs ont réveillonné

L'esprit tranquille

Ayant depuis longtemps nié toute valeur

A une vie humaine ou animale

Mais accordant leurs faveurs aux banques

Aux marchés financiers !

Les saigneurs depuis des lustres

Imposent leur loi d'airain

Faisant le jeu des extrémistes

Qui se frottent les mains

Tous adeptes du néant, le coeur sec

Ils font le mal consciencieusement

Selon la règle du plus fort

Nantis de leurs prérogatives

Remontant le temps

Jusqu'aux pires infamies

L'on ne trouve que cynisme

Chez les gens de pouvoir

Un masque sur le visage

Des expressions toutes faites

A la bouche, du genre :

"La fonction qui est la mienne

Le sens républicain qui est le mien"

lls ne savent pas le prix du pain

Ils ont réponse à tout

Sans jamais connaître l'âme du monde

La profondeur d'un regard

Le sens d'un geste délicat

Le son d'une voix

Issus de l'être qui ne possède rien

Mais qui vibre

De toutes ses fibres

Pour la vie

Le partage, la tendresse

La caresse du jour

Comme unique richesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Voltuan
commenter cet article

commentaires